Syndicat CGT
INSEE PICARDIE

 

Compte rendu de la réunion CGT-Direction de l'INSEE PICARDIE du 22 mai 2008

 

1°) Formation

Une liste des formations réalisées à l'INSEE PICARDIE en 2007 a été présentée ainsi que la programmation pour 2008.

On observe tout d'abord la place de plus en plus importante des formations liées au travail. Nous avons rappelé notre attachement à la formation liée au développement personnel, qui devient rare. Pourtant, améliorer sa culture générale, sa personnalité est aussi une aide pour la formation professionnelle et les préparations aux concours. La direction a convenu qu'améliorer l'expression écrite et orale ou mieux connaître les travaux de l'INSEE pouvaient en effet être une bonne chose.

A propos de la préparation aux concours, la baisse des effectifs et la limitation à trois préparations d'un même concours vont contribuer à réduire le nombre de candidats de la DR aux préparations. Aussi, nous avons rappelé que nous tenions qu'Amiens soit toujours régulièrement centre de préparation aux concours au sein de l'interrégion, même quand ce n'était pas la région comprenant le plus de candidats. Ne pas offrir la possibilité au personnel de se préparer en Picardie au moins une fois sur une certaine période risque d'écarter des personnes de ces formations.

Nous avons évoqué les formations du comité hygiène et sécurité auxquelles se préinscrivent des agents de la DR qui, ensuite, ne peuvent y aller faute de disponibilité lorsque les dates sont fixées. De même pour les formations Préfecture, dont certaines ne sont connues qu'au dernier moment. La Direction verra avec ces organismes pour améliorer cela.

Nous avons insisté sur la nécessité que la direction rappelle régulièrement dans les services de la DR l'utilité de TOUTES les formations. En effet, les réductions d'effectifs et les contraintes de calendrier peuvent conduire certain(e)s membres de l'encadrement à vouloir freiner ou empêcher l'accès aux formations. Pour la direction, la taille de la DR ne doit pas réduire le droit d'accès à la formation.

De même, nous avons indiqué que les entretiens d'évaluation n'étaient pas toujours le bon moyen de faire remonter les besoins en formation. En effet, ce thème n'est pas souvent abordé ou la manière dont se déroule l'entretien ne favorise pas cet échange. Aussi, nous avons demandé que les besoins en formation puissent remonter par les réunions de division. La direction est d'accord pour offrir une possibilité individuelle (entretien) ou collective (réunion de division) pour permettre à chacun d'exprimer ses besoins en formation. Par ailleurs, la responsable Formation sera associée en fin d'année aux réunions de chefs de division pour préparer le programme formation de l'année suivante.

Pour le budget 2009 de la formation, la direction, au-delà des crédits qui seront accordés par la DG, fera en sorte que la formation soit prioritaire : elle complétera, si besoin est, l'enveloppe budgétaire initiale par des crédits d'autres lignes budgétaires.

A notre question sur la politique de la DR en matière de formateurs nationaux, la direction précise que, pour les formateurs de la DR sous contrat, toute demande de formation extérieure à la DR est accordée. De même, elle juge satisfaisant le nombre de formateurs nationaux au sein de la DR et examinera au cas par cas son évolution.

Pour les PIF (plan individuel de formation, suite à une mobilité ou à une réussite à un concours), la direction convient qu'il est difficile d'en faire une évaluation et réfléchira au problème.

Enfin, nous avons demandé à la direction de faire remonter notre crainte que la formation au concours soit progressivement exclu du temps de travail, comme semble en offrir la possibilité la mise en place du DIF (droit individuel à la formation) et de la formation tout au long de la vie dans la Fonction publique.

2°) Budget

Mi mai 2008, les dépenses engagées à l'INSEE PICARDIE représentent 249.352 , soit 56 % des crédits reçus jusqu'alors pour le fonctionnement de la DR. Deux autres délégations devraient être perçues en juin et octobre, sous réserve qu'il n'y ait pas de gel partiel du budget total prévu pour la DR en 2008, à savoir 692.203 . Toutefois, la direction générale a une réserve qui pourrait pallier une telle mesure.

Parmi les projets envisagés, il y a la réhabilitation de 14 à 20 bureaux (sol, murs et plafond). Nous avons demandé le planning prévu. La direction indique que l'appel d'offre pour cette réhabilitation n'est pas encore conclu mais sa volonté est d'avoir une première phase de travaux pour 14 bureaux dès cet été avec une fin mi-septembre et une deuxième phase de 6 bureaux d'ici la mi-octobre. Cette dernière sera fonction du montant réel de la dernière délégation de crédits. Nous avons insisté pour que cette opération fasse rapidement l'objet d'une information du personnel sur le calendrier de ces travaux et leurs modalités car elle risque de se faire essentiellement pendant les congés d'été !

Autre dépense prévue : le remplacement de 2 véhicules de service (306 et Clio rouge). La direction envisage d'acheter un seul véhicule neuf et de passer un contrat de location de septembre à novembre pour un autre véhicule. Nous avons demandé si une étude sur les coûts de ces choix avait faite (elle nous sera fournie) et quelle solution sera adoptée lors du premier semestre 2009 quand nous n'auront plus que 3 voitures de service. La direction indique que l'on louera un véhicule au jour le jour selon les besoins. Nous souhaitons qu'un bilan soit fait sur le coût de ces choix sur un an.

3°) Questions diverses

* NBI 2007. L'attribution de NBI à des personnes de la DR concerne, en 2007, d'abord des travaux nationaux : centralisation de la facturation CNGP (6 personnes), la revue documentaire (1 personne) et les nouvelles enquêtes Ménages (5 personnes). S'ajoutent les NBI attribuées à titre local : recensements complémentaires (2 personnes), pôle secrétariat (3 personnes), enquêtes Entreprises (3 personnes), travaux qualité RIL (4 personnes), accueil (2 personnes), appui à l'action régionale (2 personnes), outil de gestion de la masse salariale (2 personnes). De plus, 3 contrôleurs touchent la NBI en raison de leur fonction d'encadrement. Nous avons rappelé que, si la NBI n'était pas une forme de rémunération qui nous convient, nous veillons quand même à ce que cette NBI locale serve à corriger les inégalités entre personnes afin que chacun puisse avoir droit aux sommes distribuées à cette occasion.

* Local fumeur. La direction se refuse à le déplacer et souhaite le fermer cet été.

* Commission de réforme. Nous avons demandé que les représentants syndicaux puissent y siéger, ce qui n'est pas le cas jusqu'alors.