C.G.T. INSEE PICARDIE

Quelques échos dans la presse des actions et interventions de la C.G.T. INSEE PICARDIE...

Depuis sa création en 1983, la section C.G.T. de l'INSEE PICARDIE n'a cessé de populariser ses actions, ses interventions.
Certaines d'entre elles ont été largement reprises par les médias.
Parmi les thèmes très divers repris par la presse, on trouve la décentralisation, les conflits et grèves au sein du Ministère des Finances et à l'INSEE, le fichage des citoyens, les manipulations de l'indice des prix, la suppression du Comité d'expansion de l'Aisne et la proposition de créer un CRIES (Comité Régional d'Information Economique et Social) à sa place, l'absence de directeur à l'INSEE PICARDIE , les actions pour créer des emplois à l'INSEE PICARDIE ou encore des interventions pour "corriger "les inexactitudes du patronat routier . Autant de témoignages de plus de 15 ans d'activité, souvent synonyme de succès ...
En juillet 2002, la CGT dénonce aussi la responsabilité des employeurs dans les difficultés de recrutement observées dans le tourisme picard. (Communiqué de presse complet)

A noter aussi le refus d'avaliser la décision de la direction de l'Insee qui, afin de " rentabiliser " ses services et diminuer ses coûts, veut " adapter " ses réponses en fonction des demandeurs ! D'un côté, les publics jugés rentables se verront réserver l'essentiel du potentiel d'études et de diffusion de l'Insee, moyennant (grosses) finances toutefois… De l'autre, les publics jugés non rentables (particuliers, étudiants, petites collectivités, etc.) seront écartés et devront se contenter d'une réponse très standardisée.

En février 2007, le secrétaire de la CGT de l'INSEE de Picardie rappelle la vérité des chiffres du chômage en Picardie (Courrier Picard du 4 février 2007) : on compte 142000 personnes privées d'emploi début 2007 dans la région, soit près du double du chiffre officiel !

En janvier 2008, la CGT de l'INSEE PICARDIE dénonce le décalage entre la hausse des prix et celle des salaires et des prestations sociales : les prix flamblent, pas les salaires et les prestations sociales !

Début 2009, les salariés de l'INSEE PICARDIE multiplient les actions contre le projet de délocalisation de l'Insee à Metz qui aurait pour conséquence de supprimer 20% des emplois et travaux à l'INSEE PICARDIE. Pour cela, ils ont, notamment, paralysé l'activité de la direction régionale (DR) en occupant la salle informatique de la DR et en coupant l'informatique les 26 et 27 mars 2009, action dont se sont l'écho France Bleu Picardie et le Courrier Picard du 27 mars 2009. Parallèlement, la direction de l'Insee prépare un projet de réorganisation pour tenir compte de la délocalisation à Metz. Cela aurait pour effet de faire de l'INSEE PICARDIE une annexe de Lille au lieu d'être un établissement autonome comme aujourd'hui et de supprimer de nouveaux travaux comme les enquêtes sur le tourisme. Contre cela, la CGT INSEE PICARDIE a lancé une pétition auprès des professionnels du tourisme qui connait du succès. Le Courrier Picard du 18 avril 2009 l'a signalé.


Retour à la page d'accueil