Notre avis sur :

Notre avis sur les propos "L'INSEE en 2010" de la direction de l'INSEE

Présentration des problèmes du nouveau recensement de la population au congrès CGT INSEE (novembre 2003)

Incertitudes sur le recensement de la population 2004

Réflexions et revendications à propos du nouveau recensement de la population

Le point sur l'INSEE 2004 en Picardie en septembre 2002

OCRE: la réponse à Internet sous surveillance

OCRE: le point en septembre 2001

Quelques réflexions sur OCRE et les "Front-offices"

Non à la suppression du CNGP à Amiens

Les travaux sur l'emploi à l'INSEE

La réforme de l'action régionale à l'INSEE (OCRE)

La "modenisation" de l'accueil à l'INSEE : une attaque contre le service public

Un exemple concret d'application de OCRE : la suppression programmée des enquêtes de conjoncture régionale

 

Le recensement rénové de la population (RRP)

La réforme des services statistiques (la DOPS)


Et vous, que pensez-vous des travaux, des réformes de l'INSEE ? Votre avis nous intéresse

C.G.T. INSEE PICARDIE

Les travaux sur l'emploi à l'INSEE

Avoir une bonne connaissance de l'emploi et de ses caractéristiques, tant au niveau national que local, est de plus en plus nécessaire. Aussi, l'INSEE a intérêt à développer ses compétences en la matière.
Pour cela, l'Institut doit rapidement améliorer certains de ses travaux statistiques et s'investir dans l'exploitation de nouvelles sources d'information.

La réforme de l'action régionale (OCRE)

OCRE (offre cohérente des régions) est une réforme des travaux d'études et de diffusion de l'INSEE. Elle prolonge en fait la réforme des travaux de production (DOPS) et vise d'abord, dans la même logique, à rationnaliser les effectifs de l'INSEE, en redéployant des emplois ... qui diminuent ! Cela devrait en fait accentuer les disparités au niveau des travaux réalisés dans les petites et les grosses directions régionales (DR) de l'INSEE et entre les personnels de ces DR, tout en limitant la mission de service public de l'INSEE et les produits offerts gratuitement.

Le recensement rénové

Les avantages affichés par le projet de recensement rénové de la population (RRP), information plus "fraîche" et régulière, ne peut faire oublier les nombreux problèmes techniques qui subsistent ainsi que les risques de diminution de l'information mise à disposition du public. Cela pourrait être le cas, en particulier, pour des informations à un niveau géographique fin et des données telles que la profession ou l'activité économique.
L'ensemble de ces "restrictions" résultent du cadre budgétaire très strict qu'on veut imposer à ce RRP. Il est donc impératif de le briser.
De même, il faut que l'INSEE conserve la responsabilité et la maîtrise de la collecte du recensement et du contrôle de son bon déroulement. Or, ce ne serait plus le cas avec le projet actuel qui confie l'essentiel du travail aux mairies et qui externalise nombre de tâches de l'INSEE. De plus, le risque est grand que la confidentialité ne soit plus garantie.


Retour à la page d'accueil